Club Sportif Gondecourtois : site officiel du club de foot de GONDECOURT - footeo

Ils ne comprennent décidément rien à rien !

7 avril 2015 - 18:32

voici la « UNE » de l’OFFICIEL FLANDRE 446 du 06/04/2015.

 

Ils ne comprennent décidément rien à rien!

Malgré nos avertissements, les dérives et les incidents à l’occasion des matches du foot à effectifs réduits continuent !

Certaines personnes n’ont pas encore compris que le football éducatif ne tolérerait plus les mauvais comportements et attitudes déplorables de la part de ces pseudo-éducateurs ou parents inconscients à l’occasion des matches du week-end.

Ces deux dernières semaines, les mêmes mails dénonçant ces dérives arrivent au district. De plus en plus de dirigeants nous téléphonent pour nous faire part de l’attitude de certains adultes qui n’en font qu’à leur tête en tenant des propos ou en ayant des attitudes INDIGNES devant des enfants. 

Ils en viennent même à se battre en eux devant leurs enfants !

Il faut que les Présidents se ressaisissent ! 

Jusqu’à ce jour, le football éducatif ne souffrait pas de sanctions financières ou sportives de la part des commissions de discipline comme elles le font pour le foot à 11

Parce que la gestion de ces faits était pédagogique. Au bénéfice des enfants, POURQUOI PAS ? Mais les adultes, éducateurs ou parents, sont maintenant coutumiers de faits « graves ». Le district a décidé de se saisir de ces faits inadmissibles.

TOUS les cas qui nous parviendront seront traités par les élus et les techniciens du district sans aucun laxisme. Le district se réserve le droit de poursuivre, avec l’aide des clubs, toutes les personnes se rendant coupables de « faits graves » sous les yeux de nos enfants.

 

Voir également

Commentaires

Devenez partenaire du GCG !

3 septembre 2018 20:25

Devenez partenaire du GCG !
Vous souhaitez :   Dynamiser l'image de votre entreprise Soutenir le club dans sa pratique sportive et son développement Bénéficier de déduction fiscale   Soutenez le CS Gondecourt !   N'hésitez pas à nous contacter.   Lire la suite